Les logiciels

Vous trouverez ci-dessous des commentaires à propos de différents logiciels mathématiques. N'hésitez pas à envoyer vos propres réactions (sur ces logiciels, ou d'autres dont vous voudriez parler) dans la liste de discussion, elles permettront de compléter cette page. Tous les textes ci-dessous ne sont pas des 2 webmathsmasters, et nous remercions toutes les personnes qui y ont contribué. Presque tous ces logiciels ont leur site web à découvrir dans la rubrique Adresses

Pour compléter ces descriptions nous vous proposons aussi une reflexion sur "Comment utiliser les logiciels avec les élèves".

Smao DOS

Smao Windows

GeoplanW

aMath97

Tigre

Geometrix

Lilimath

Déclic

Chamois

Autosketch

Cabri

Tableurs

Kappa

Génération 5

Latex

Scientific Work Place

Cmath

 


Comment utiliser les logiciels avec les élèves ?

Acheter des logiciels, certes, mais comment les utiliser ? Avec combien d'élèves ? Dans quelle salle ? Ce sont des questions qui reviennent souvent dans la liste. Voici un résumé des solutions proposées :

Combien d'élèves emmener ?

Tout le monde ou presque semble être d'accord avec le fait qu'il faut un élève par poste. A deux cela génère différents problèmes : trop de bruit, seulement un élève sur les deux qui travaille, ... Cela résoud le problème de savoir si on emmène une classe entière ou un demi-groupe : si vous disposez d'une salle avec 30 postes (cas rare !!) vous pouvez emmener toute la classe, sinon il faudra se contenter de demi-groupe.

Comment obtenir des demi-groupes ?

La plupart des établissements ne possèdent pas de salles avec 30 postes, il faut donc répartir les élèves en demi-groupes. Voici trois possibilités :

Et en dehors des heures traditionnelles ?

A chacun de trouver son idée en fonction des bonnes volontés de l'établissement.

Par exemple, on peut rajouter des heures de soutien informatique pour certaines classes. Ces groupes seraient surveillés par un enseignant ou un emploi jeune. Dans les deux cas, le contenu pédagogique est du ressort d'un enseignant.

N'oublions pas le CDI où les élèves peuvent utiliser les ordinateurs de façon autonome. On peut par exemple commencer un travail avec eux en salle d'informatique et les inciter à le continuer au CDI.

Pourquoi pas ouvrir une salle d'informatique en libre accès (pendant la demi-pension, par exemple) sous la surveillance d'un adulte.

Un ordinateur pour une classe, la retroprojection, est-ce possible ?

Un sondage réalisé sur ce site il y a quelques temps nous a montré que peu de collègues utilisaient cette méthode. Le côté technique est assez contraignant. Il faut pouvoir disposer d'un écran, d'un rétroprojecteur et d'un ordinateur au moment où on le souhaite, mettre tout cela en place avant l'arrivée des élèves, avoir la place nécessaire dans la salle, ...

Pourtant les élèves apprécient les cours qui s'appuient sur ce support. Il est très pratique d'utiliser un retroprojecteur en géométrie. Les constructions sont aisées, on peut déplacer des points pour montrer différents cas particuliers, ...

Quels logiciels utiliser ?

Vous trouverez dans la suite de cette page une description plus ou moins sommaire de nombreux logiciels. Faites votre choix !

Pour vous aider, il y a au moins un incontournable : Lilimath. C'est entièrement gratuit et ce logiciel vous propose une quantité incroyable d'exercices.

Dans votre choix, essayez de vous procurer au moins un exerciseur (SMAO, Lilimath), un logiciel de géométrie plane (Cabri, geoplanw), un logiciel de géométrie dans l'espace (geospace) et un tableur (Excel, Works, 1-2-3 de Lotus).

De nombreux logiciels sont gratuits ou presque, on peut donc s'équiper à très peu de frais. Vous trouverez quelques adresses pour télécharger ces merveilles de "solidarité enseignante" dans la rubrique "Adresses".

Haut de la page


Smao DOS

Généralités

Smao est un ensemble de logiciels édités par Chrysis. Il y a un logiciel par niveau au collège et deux pour la classe de seconde et chacun couvre à peu près tout le programme. SMAO est livré sur une disquette et fonctionne sous DOS. On peut télécharger SMAO sur le site de Chrysis. Voir la rubrique Adresses

Points faibles

Smao est maintenant assez ancien et d'une présentation assez rébarbative. La présentation n'est pas toujours homogène (lorsqu'on quitte le logiciel, le message n'arrive pas toujours au même endroit et les élèves sont souvent déroutés).

Points forts

Par contre la grande force du logiciel est son utilisation en réseau. Mes élèves travaillent en groupes réduits en salle d'informatique (ils ont chacun un mot de passe), puis peuvent améliorer leurs résultats au CDI. Le deuxième point fort est l'adaptabilité du logiciel en fonction des résultats : si l'élève se trompe souvent, le logiciel propose une autre stratégie pour obtenir la bonne solution.

Les documents que j'utilise

Je distribue une liste des exercices aux élèves, sous forme de tableau. Les noms des exercices ne sont pas toujours très explicites, je rajoute donc un très court descriptif de l'exercice. Enfin j'ai encore deux colonnes, l'une est vide et leur sert à noter les exercices faits, l'autre leur indique le numéro du chapitre correspondant à leur livre. A certains moments les élèvent choisissent les exercices qu'ils veulent faire et s'aident de cette feuille, à d'autres c'est moi qui impose l'exercice. Les élèves se servent aussi de cette feuille lorsqu'ils sont seuls face à l'ordinateur, au CDI.

Je dispose aussi d'un deuxième document que je fournis à mes collègues. J'y ai mis un mode d'emploi avec quelques éléments qui ne sont pas dans la notice (notamment, comment résoudre certaines pannes). Vous pouvez télécharger ce document au format Word97 (6 ko), sachant que certaines choses ne sont valables que dans mon établissement (mot de passe, entre autre) : Smao.zip

Quelle utilisation avec les élèves ?

Dans notre établissement, les élèves utilisent le logiciel de 3 manières :

 

Haut de la page


Smao Windows

Généralités

Smao Windows existe pour les niveaux 6°, 5° et 4°. Le niveau 3° devrait faire son apparition avant la fin de l'année 2000. Cette nouvelle mouture est livré sur un cédérom et existe en trois versions : monoposte, établissement et réseau. Cette dernière version coûte 2200 F. Je fais tourner la version 6° sur des 486 avec un écran en 16 couleurs (les autres versions sont un peu plus gourmande). Le démarrage est un peu lent, mais c'est tout à fait correct pour les exercices. Par contre les 16 couleurs ne suffisent pas, l'image est dégradée. Sur un pentium 75 avec un écran en 256 couleurs cela fonctionne très bien.

Contenu des activités

Chacune des activités propose 4 niveaux de travail (extrait du manuel d'utilisation fourni avec le logiciel):

Points forts

Points faibles

Lors de la sortie du logiciel en version windows, il y avait beaucoup de bugs ! La plupart ont été corrigé. Chrysis (l'éditeur) a envoyé gratuitement en avril 2000 un cédérom avec la version 2 de Smao 6° et 5°. Je laisse ci-dessous les problèmes que j'avais rencontré dans la première version pour ceux qui la posséderaient encore, mais ils ont tous été corrigés.

La société Chrysis a corrigé tous les problèmes cités ci-dessus.

Les documents que j'utilise

A la fin du manuel, on peut trouver deux tableaux à photocopier et distribuer aux élèves. Ils contiennent la liste de tous les exercices et l'élève peut y noter son score. J'ai transformé ce tableau pour qu'il tienne sur une page. J'y ai aussi rajouté des champs de fusion afin de créer automatiquement une feuille avec le nom de l'élève et son code. Pour que le publipostage fonctionne il faut donc aussi un fichier "base de donnée élève" où sont répertoriés les noms, prénoms, classes et codes des élèves.

Vous pouvez télécharger :

Quelle utilisation avec les élèves ?

L'utilisation est la même que pour Smao DOS.

Haut de la page


GeoplanW

Généralités

GeoplanW est un logiciel de construction géométrique. Il ressemble à Cabri-Géomètre. Il est livré sur une disquette et fonctionne sous Windows. Son prix tourne autour de 200 F en version établissement. Il est édité par le CREEM.

Points faibles

Le logiciel est bien moins répandu que Cabri. On trouve donc très peu d'activités ou d'utilisateurs avec qui partager ses expériences. L'interface est assez complexe car tout se passe par des menus.

Points forts

Son prix !
L'interface complexe oblige à être très rigoureux dans les choix des menus. Finalement, cela oblige l'élève à bien réfléchir sur ce qu'il est en train de construire.
Tout comme dans Cabri, on peut supprimer certains menus si on ne veut pas que les élèves les utilisent.

Quelle utilisation avec les élèves ?

La même que pour Smao (voir ci-dessus).

Vous pouvez télécharger des activités pour Geoplan et Geospace sur le site d'Olivier Veillat (voir rubrique "adresses", pages perso)

Haut de la page


aMath97

aMath est un modèle pour Word qui contient des macros permettant d'éviter l'utilisation de l'éditeur d'équation. On peut ainsi très facilement créer des fractions, des angles, des vecteurs, ... et autres ! Il y a aussi une foule d'insertions automatiques, comme par exemple "pi" pour insérer le nombre bien connu ou encore "ie" pour le symbole inférieur ou égal !
aMath existe pour toutes les dernières versions de Word. C'est gratuit pour la version 96 et c'est un shareware pour la version 97.

 Haut de la page


Cmath

Cmath est un glossaire mathématique similaire à amath. Il fonctione avec word 6, 95 et 97. Il permet lui aussi d'éviter d'avoir recours à l'éditeur d'équation pour écrire des fractions, vecteurs, angles ... Pas de différence notable, si ce n'est que cmath est gratuit.

Haut de la page


Lilimath

Généralités

Voilà une belle surprise du net. Un superbe logiciel créé par des enseignants partageurs ! En effet, leur logiciel est gratuit, téléchargeable sur le net (on peut aussi l'obtenir sur disquettes) et diffusable à volonté (aux élèves par exemple !). Lilimath est composé de très nombreux exercices de tous niveaux, mais surtout de 6° et de 5°. Ce logiciel fonctionne sous DOS, mais les auteurs annoncent une version Windows. L'installation peut par contre se faire sous Windows.

Points faibles

Je n'en voyais qu'un seul : on ne pouvait pas s'en servir en réseau. Défaut corrigé depuis la version 2.2

Points forts

C'est gratuit !

Lilimath est un logiciel ouvert. Très régulièrement les auteurs proposent des mises à jour avec des exercices supplémentaires. La plupart des exercices sont modifiables à l'aide de fichiers textes.

La difficulté des exercices est variée et colle bien au programme. Le logiciel est agréable et les élèves l'utilisent plus volontiers que SMAO DOS.

Et cela fonctionne enfin en réseau !

Les documents que j'utilise

Je me suis créé un tableau contenant la liste de tous les exercices de Lilimath. Elle me sert pour choisir les exercices que je fais faire aux élèves. Je n'ai ainsi pas besoin d'allumer un ordinateur pour choisir l'exercice à leur donner et je les ai tous sous les yeux. J'ai aussi des élèves que je ne peux pas emmener en salle d'informatique. Je leur fais alors cocher les exercices compréhensibles au fur et à mesure de l'avancement du programme et ils vont utiliser le logiciel seuls au CDI.

Cette feuille est  donc aussi distribuée aux élèves pour les aider à choisir les exercices qu'ils veulent faire lorsqu'ils sont sur un poste en libre-service. Elle peut aussi servir pour les élèves qui veulent noter leurs scores.

Il y a sûrement des erreurs dans le tableau. Notamment en ce qui concerne les niveaux de chaque exercices. Merci de me les signaler !

Cette fiche correspond à la version 2.2 de Lilimath. Vous pouvez télécharger la version au format word97 (Lilimath.zip) ou celle au format rtf (Lilirtf.zip).

Quelle utilisation avec les élèves ?

La même que pour Smao (voir ci-dessus).

Haut de la page


Déclic

Généralités

Déclic est un logiciel de dessin vectoriel adapté aux constructions mathématiques, il est gratuit et téléchargeable sur le net. Les figures sont obtenues au format WMF (Windows Meta-Files), qui est le format utilisé par Word. On peut donc copier les figures dans Word, puis les modifier avec Draw si nécessaire. On peut aussi modifier la taille du dessin sans perte de qualité. Autre avantage : la possibilité de demander le tracé d'un quadrillage avec un tramage modifiable (la précision va jusqu'au papier millimétré).

Mini FAQ

Voici quelques problèmes rencontrés parmi les utilisateurs, ainsi que les solutions trouvées dans la liste de discussion :

Voici mon problème !Problème : Je n'arrive pas à copier qu'une partie de mon dessin dans Word.

Solution : Il suffit de tout coller dans Word, puis de rogner à la souris. On peut aussi ouvrir le fichier dans Paint et sélectionner la partie du dessin voulue. Une solution existe dans Déclic : menu Fichier, puis exporter. On peut alors donner les dimensions de la figure à copier, mais ce n'est pas fantastique !

Voici mon problème !P: Je n'arrive pas à supprimer qu'un seul élément du dessin.

S: Il suffit de cliquer sur la poubelle, puis sur l'élément à supprimer.

Voici mon problème !P: Les noms des points sont mals placés.

S: Utiliser "Aspect" à l'aide du bouton droit ou du menu. On peut entre autre modifier la position du nom des objets.


Chamois

Vous trouverez un descriptif de ce logiciel ci-dessous. Il a été écrit par son auteur, Cyril Bourit (voir l'adresse dans la rubrique "Adresses"). Vous avez des commentaires à faire ? N'hésitez pas à nous écrire.

Chamois est un logiciel de constructions géométriques utilisable aussi bien à l’école primaire ( définition des figures géométriques de bases...) qu’au collège (constructions, conjectures, équation de droite... ) ou au lycée (problèmes de lieux, conjectures diverses, coniques, tracé de fonction...).
Les figures obtenues sont exactes et modifiables avec conservation des propriétés et contraintes (par exemple, le milieu d’un segment reste au milieu même si on modifie le segment.)
Il est complètement intégré à l'environnement Windows 95: il permet d'exporter (liaison OLE 2) les figures vers d'autres logiciels, en particulier un traitement de texte pour préparer des documents. Vous pouvez utiliser Chamois pour préparer vos cours, contrôles, activités ou devoirs à la maison, fournissant ainsi des documents de grande qualité ( et des figures exactes) à vos élèves.
L’utilisation de Chamois par les élèves les oblige à formuler de manière précise la description de constructions de figures à l’aide des méthodes habituelles : report de longueurs, etc. ( plus de tâtonnements ou de propriétés passées sous silence).
Chamois est aussi un outil de recherche et de conjecture comme il est stipulé d’utiliser dans les programmes de mathématiques de l’éducation nationale : on obtient un inventaire quasi-infini de figures différentes aux mêmes contraintes et on voit très clairement les propriétés à découvrir. Une vérification peut-être demandée à l’ordinateur par les élèves (exemple : IJKL est-il bien un parallélogramme ?) pour cinq types de conjectures : alignement de points, parallélisme de droites, perpendicularité de droites, nature de quadrilatères et nature de triangles.
Les élèves sont familiarisés avec le fonctionnement de Chamois en 15 minutes.

Configuration minimale :
PC 486 DX 33
8Mo de mémoire vive.
5Mo de libre sur le disque dur
carte graphique couleur
Système d’exploitation : Windows 95, Windows NT, Windows 3.1 avec l’extension win32s.

Chamois fonctionne aussi sous Macintosh avec un émulateur PC ( RealPC,...).


Haut de la page


Autosketch

 

C'est un logiciel de CAO (Conception Assisté par Ordinateur), le tout petit frère d'Autocad.

Points forts

Les intérêts à son utilisation sont : son prix (moins de 1000 F), sa capacité à permettre une saisie de la mesure des objets tracés, sa possibilité de coupe d'un objet (permettant par exemple de ne laisser que des arcs de cercle).

Points faibles

Ses difficultés d'intégration dans un autre logiciel (gestion ole) qui nécessite le plus souvent un passage par un fichier wmf ou un fichier autocad, son ignorance des objets mathématiques qui oblige à construire complètement beaucoup de choses.

Haut de la page


L'essentiel en maths (Génération 5)

Voici un rapide commentaire sur " L'essentiel en Maths " de la société Génération 5, niveau 6ième uniquement. Prix : environ 700 F pour une licence sur site. Ce logiciel regroupe de nombreux exercices.
-Le logiciel est composé de deux disquettes : une arithmétique, l'autre géométrique. Vous trouverez sur le site "La casemath" les titres des exercices.
- pour un exercice, les questions défilent et ne s'arrêtent pas automatiquement ... au bout d'une quarantaine de questions environ, cela commence à revenir - sous-entendu les mêmes questions ! Donc il est nécessaire de fixer un nombre limite aux enfants.
- les pourcentages baissent très rapidement lors d'une réponse fausse et réaugmentent peu quand les résultats sont vrais. C'est un peu désespérant pour certains.
- il y a la possibilité de s'inscrire et visualiser les résultats comme dans SMAO.

Haut de la page


Kappa


Kappa est un beau logiciel de géométrie dans l’espace. Très stable. Il demande un peu d’apprentissage pour se familiariser avec toutes ses possibilités, quelques options ne sont pas intuitives. Il permet de construire des figures dans l’espace de 2 façons :
- De manière géométrique. Des outils sous forme d’icônes permettent de créer tous les objets usuels (points, droites, cercles, plans, vecteurs, polygones, polyèdres, cônes, sphères….) avec une interface semblable à celle de l’atelier de géométrie.
- De manière analytique. On fixe un repère (o x,y,z) puis on place les points à l’aide de leurs coordonnées.

Les constructions sont interactives : on peut bouger des points, faire tourner dans tous les sens, appliquer des transformations et observer les conséquences (géométriques, analytiques ou même numériques). On peut obtenir des projections du solide sur des plans. On peut obtenir le développement du solide, pratique pour le construire en carton. On peut aussi calculer des
mesures (longueurs, aires et volumes).

Il gère les liaisons OLE et le copier coller fonctionne très bien avec Word. L’impression est d’excellente qualité (bien supérieure à celle obtenue avec l’atelier).
Le logiciel est livré avec, sur la disquette, un classeur d’exemples d’activités niveau lycée, mais pouvant éventuellement être adaptées pour le collège.

Le logiciel est distribué par Edusoft. Je n'ai pas trouvé d'adresse Internet, alors si vous en avez une, pensez à moi !

Haut de la page


Latex

Tout d'abord, Latex (prononcer Latek, le x étant le ki grec) est du domaine public donc gratuit. Latex est un logiciel conçu pour composer des documents scientifiques sur tous les types de format : a4, a3,... et même sur les transparents.

Latex peut être comparé à un éditeur HTLM non WYSIWYG : on rentre un code contenant des balises (avec un
simple éditeur de texte comme Notepad), on compile (Latex est un compilateur), on admire son travail avec un visualiseur ( le
«navigateur» lira un fichier DVI), et on le montre à son public ( on convertit le fichier en PostScript pour la sortie imprimante).

Si l'on cherche toutefois à comparer Word à Latex, ceci en tant que utilisateur personnel (c-à-d sans trop aborder le problème du format propriétaire), voici les avantages de chacun d'eux :

Avantages de Word:
Il est plus facile à utiliser (il a été conçu dans ce sens), on le trouve facilement dans les établissements,
beaucoup de personnes l'utilisent, on peut facilement retravailler un document (récupéré sur un site par exemple).

Avantages de Latex :
- principalement, on n'a pas à se préoccuper de la mise en page : elle est définie dans le préambule (cela permet par exemple, à partir de plusieurs documents,de faire du copier-coller pour en créer un nouveau ceci sans avoir ensuite à faire de retouche pour le format des caractères, titre, numérotation des exercices,  etc...)
- la richesse des extensions ( il en existe une permettant d'imprimer les exercices sans les réponses, avec les réponses détaillées ou succinctes , une autre a été conçue pour les QCM, une autre pour la mise en page des transparents...)
- la possibilité de changer de système d'exploitation sans perdre ses documents.
- il respecte la typographie mathématique (lettres légèrement inclinées vers la droite ).


Haut de la page


Scientific Workplace

Scientific Workplace est un traitement de texte scientifique qui utilise le TeX sans qu'il soit besoin de le programmer, et qui est également munit d'un moteur de calcul Mapple.L'avantage essentiel pour un enseignant est qu'il permet non seuleument de taper des textes propres mais également de corriger aisément les sujets à forte teneur en analyse. Le côté géométrie du logiciel est en revanche inexistant, on ne peut qu'importer des fichiers image.

Haut de la page


Tigre

Tigre (anciennement Mentoniezh) est un logiciel qui propose un démonstrateur automatique. L'élève se voit proposer un problème géométrique à démontrer. Le logiciel lui propose de faire des hypothèses, des conclusions, les liens entre hypothèses et conclusion, ... de manière à rédiger un texte de démonstration. Bien sûr l'élève peut procéder comme il veut, puisque  le logiciel sait valider les passages d'hypothèses à conclusion !!!

Ne serait-ce que par curiosité de voir un tel logiciel fonctionner, ça vaut le détour !


Haut de la page


Cabri

Cabri-géomètre est un logiciel de géométrie issu de la recherche de l'équipe EIAH du laboratoire Leibniz de l'Institut d'Informatique et de Mathématiques Appliquées de Grenoble (IMAG), associé au CNRS, qui fait partie de l'Université Joseph Fourier.
Il est le fruit d'une collaboration étroite entre mathématiciens, informaticiens et didacticiens, ainsi que de relations suivies avec les enseignants quotidiennement au contact des élèves.

Haut de la page


Geometrix

C'est un logiciel complet de construction et de démonstration (le seul existant actuellement sur le marché) capable de guider et de corriger un élève sur n'importe quel problème de construction et de démonstration; il est conçu pour le travail autonome et garde une trace de toute activité de l'élève dans sa résolution. Il est capable d'intervenir dès qu'il y a erreur et de suggérer à l'élève des pistes de recherche en modifiant en direct  la figure de l'élève en lançant des scénarios (son, film, animation) Un
dictionnaire hypertexte peut-être consulté soit en cas d'erreur soit lors de suggestions décidées par le professeur. C'est un logiciel ouvert, l'enseignant peut créer ses propres exercices bien que ce logiciel soit livré avec une banque d'exercices classés par niveau de la 6 ème à la seconde. Le module de création permet une définition très précise de l'environnement du travail de l'élève.

L'auteur tout au long de la conception a toujours été à l'écoute des professeurs et des élèves (observation de leur comportement, de leurs réactions pendant l'utilisation) afin de rendre son outil le plus efficace possible.

Haut de la page


Tableurs

Il existe de nombreux tableurs, plus ou moins bon, plus ou moins cher !

Le plus réputé est Excel (Microsoft), c'est aussi un des plus cher, même avec une licence éducation. Microsoft propose aussi un produit moins performant qui est en fait un intégré (traitement de texte + tableur + base de données) : Works. Les dernières versions sont assez simples à utiliser.

On trouve nettement moins cher chez Lotus. Cette société commercialise une suite équivalente en qualité à Microsoft Office, mais a signé un accord avec l'Education Nationale pour la fournir presque gratuitement. On peut commander au CRDP de Grenoble autant de licence qu'on le souhaite pour 40 F (prix de toutes les licences, quelqu'en soit le nombre !). La version que l'on reçoit est la version 97. L'offre existe pour Windows 3.1 et Windows 95/98, mais le CRDP ne commercialise que celle pour Windows 95/98. Attention, le contrat signé par Lotus n'est valable que deux ans.

Adresse du CRDP :
C.R.D.P. de l'Académie de Grenoble
(Service VPC)
11, Av. Général Champon
38031 Grenoble CEDEX

Pour voir des exemples d'utilisation de tableur, consultez la casemath. Si vous ne connaissez pas encore son adresse par coeur, faites un petit détour en rubrique adresse.

Haut de la page